VISIONS

Dernière mise à jour : 15 juil.

J’expérimente depuis peu une nouvelle approche dans mes lectures : regarder le ou les cartes tirée(s) par le.a consultant.e puis fermer les yeux pour voir la carte s’animer. Cela peut paraître étrange mais c'est bien en fermant les yeux que je vois les personnages, les objets se mettre en mouvement.

Parfois, aux images, s'ajoutent des mots.

L’enjeu consiste ensuite à interpréter la symbolique du message perçu.


Voici quelques visions, mises en images :

LA MAISON DIEU & LAMOUREUX

Lors du tirage de C, j’ai vu les deux personnages s’engouffrer dans la tour et la couronne se refermer.

Je l’ai interprété comme un mouvement de fermeture ou de protection vis à vis du monde extérieur. La carte qui suivait étant L’AMOUREUX, il s’agissait possiblement d’une posture défensive au niveau affectif.



Dans la carte de LAMOUREUX, le personnage central se hisse sur les épaules des deux femmes. LAMOUREUX qui nous parle habituellement de communication horizontale, de relation d’égal à égal, prend ici un sens nouveau. La carte étant une carte conseil, il semblerait qu’il s’agit ici pour C. d’oser s’élever, de ‘grimper' sur ses pairs. S’agit-il de dépasser le terreau familial ? De se démarquer de la fratrie ? De prendre appui sur les autres, ses proches pour trouver sa juste place ?


LE MONDE Lors du tirage de S., LE MONDE sort en carte conseil. J'observe alors la figure centrale quitter la carte, tranquillement et définitivement !


J’y vois la consultante quitter un système, laisser derrière elle des attentes de l'entourage — ou peut-être des attentes qui lui sont propres —, sortir de la mandorle pour poursuivre son chemin, suivre SA voie.


LE JUGEMENT

Avec LE JUGEMENT tiré par S. en carte ‘obstacle’, j’ai vu le personnage qui nous tourne le dos, d’un coup disparaître de la scène en filant vers le bas et suite à sa disparition l’homme et la femme se réunir. Comme si la disparition d'un élément extérieur au couple lui permettait de se retrouver. L'interprétation fut confirmée par la consultante.


















LEMPEREUR Etonnante vision que celle de LEMPEREUR lors du tirage de O.

J’ai vu la figure du souverain fondre jusqu'à disparaître de la carte et l’aiglonne, située dans le bas de la carte, s’en trouver libérée et retrouver les airs !

Une libération, comme si la dissolution de la figure de LEMPEREUR — figure du père ? — permettait au rapace de sortir de captivité.

L’aigle c’est l’esprit, le volatile quitte la structure, la fixité, le cadre n’est plus nécessaire. Et ce n'est qu'en préparant ces images que je me rends compte que la vue de la carte était en miroir.



































































0 commentaire

Posts récents

Voir tout