© Philippe Koeune 2020

LE MAT ou l’élan du vide.

Mis à jour : 22 nov 2019


Les arcanes majeurs présentent deux 'anomalies' : LE MAT et L’ARCANE SANS NOM (XIII). LE MAT est la carte sans nombre, l’arcane sans nom (ASN), comme son nom l’indique, la carte non nommée mais aussi la carte sans cartouche.

Dans certains Tarots, LE MAT est affublé du ‘0’, le vide du cartouche est interprété comme l’expression de la nullité. L’absence de nombre ne signifie pas qu’il n’y en a pas —ce serait le cas si il n’y avait pas de cartouche— mais signifie qu’il n’y en a aucun. La différence est ténue mais ses conséquences significatives.

Ne pas avoir de nombre équivaut à les avoir tous, c’est la raison pour laquelle sa position au sein du Tarot est une position mouvante.

Y avait-il manière plus succincte et juste d’exprimer l’essence vagabonde du pèlerin représenté sur la carte ? Le silence du cartouche imprègne la symbolique de cet arcane d’une énergie unique. Il est l’expression de l’élan vital, irrationnel, libre, chaotique, instable, fragile qui anime nos corps. Ce pèlerin est le feu qui nous anime.

Lorsqu’est posée la question du sens de la vie, lorsque les corps s’éprouvent comme autant de masses pesantes, lorsqu’avancer est synonyme d’angoisses ou d’efforts constants, il est question du MAT, de sa dissolution, d’un feu devenu flamme, d’une vitalité mise en veille. Lorsque LE MAT s’efface, la vie s’épaissit, elle devient opaque et lorsque l’être s’opacifie la connexion au tout se perd.

LE MAT est la seule figure du Tarot à lever les yeux au ciel. LE MAT ne regarde pas où il met les pieds. Il est déjà ailleurs, là-bas, dans l’anticipation de lui-même. Perçu depuis un point présent LE MAT est inconscience et insouciance. Perçu depuis un point futur il fait figure de confiance. En ce sens il inaugure la circularité du temps. Ne l’oublions pas, le MAT est un pèlerin qui chemine à la surface du monde et le monde est courbe…

Si LE MAT était un conseil, il serait de rêver c’est-à-dire porter notre regard sur cet objet idéal inexistant présentement mais dont la présence, telle une étoile, guide les pas de celui qui sait que l’avenir est avant tout une projection de soi. Rêvé c’est façonné ce qui adviendra et LE MAT est l’élan nécessaire à ce mouvement.

LE MAT précède tout arcane. Il se tient en deçà de LE BATELEUR et c’est en lui qu’il s’incarne.

LE MAT succède à tout arcane. Il se tient au-delà de LE MONDE, il est ce qu’il advient passé la mandorle.

LE MAT se tient entre chaque arcane, il est le ciment de cette architecture du monde (1) que forment les vingt-deux arcanes majeurs.

(1) Expression reprise de Jean Carteret dans Le Tarot comme langage, Le sens du Tarot, p.33, Ed. L’originel, 1988.

  • Black Instagram Icon